vous avez vu ça?/default.jpg" /> vous avez vu ça?/0.jpg" /> vous avez vu ça?/1.jpg" /> vous avez vu ça?/2.jpg" /> vous avez vu ça?&hl=en&fs=1&rel=0&autoplay=1" /> vous avez vu ça?&hl=en&fs=1&rel=0&autoplay=1">

ELLE RENCONTRE – AURÉLIE ANDRÈS, DESIGNER TEXTILE

aurelie-andres-designer-textile

Les amis qui ont du talent, c’est toujours un peu gênant. On ne sais jamais si on doit les adorer pour leurs qualités et la fierté qu’ils procurent chez nous, ou les détester pour l’image qu’ils renvoient de nous même. Dans mon cas, je m’imagine souvent dans une scène digne d’un mélodrame, les mains tournées vers le ciel criant « pourquoiiiiiiiiiiiii, pourquoiiiiiiii », interrogeant ainsi le monde sur une vérité cruelle: je ne sais rien faire de mes 10 doigts. Pour compenser, j’ai beaucoup de chance, je suis entourée d’une flopée de gens créatifs.

Entre les tricoteuses hors pair, les peintres, les stylistes, les créatrices de bijoux et j’en passe… Il y a Aurélie. Nous nous sommes connues chez Swildens. J’y étais pour développer le e-commerce, Aurélie enrichissait déjà les collections de son univers. Au détour d’un couloir, je croisais ses sublimes tableaux d’inspiration, je l’entendais parler de la robe qu’elle était en train de se fabriquer pour une soirée, de l’organisation d’un voyage complètement déjanté, et je la voyais bidouiller la chaîne de son vélo à la sortie du bureau.

Le genre de fille touche à tout, si brillante qu’elle en devient presque énervante mais qu’on ne peut même pas détester… oui parce qu’en plus elle est adorable. Alors voilà, Aurélie vient enrichir un peu plus mon entourage. Aujourd’hui, elle crée des lampes et des tapis sublimes. La seule base, c’est le tissu. Elle fait ça chez elle, dans son studio, forcément ses produits sont fabriqués en toute petite série, mais c’est un peu ça l’idée finalement. Bien sur, on lui souhaite de se développer et de pouvoir fabriquer en masse, mais en attendant, c’est un peu la classe d’avoir un objet quasi unique à la maison.

Mention spéciale pour le tableau éléphant, fabriqué à partir d’épingles et de fils entrecroisés (non mais vous avez vu ça??)

Rencontre…

Qui es tu?  Aurélie, 24 ans, alsacienne exilée à Paris depuis quelques temps, passionnée de création, en coloc avec mon vélo depuis quelques années et dévoreuse de végétaux en tout genre. Diplômée en 2011 d’une licence de mode, j’ai intégrée assez rapidement le bureau de style Leon & Harper, pour m’occuper du graphisme textile. Je viens de décider de m’envoler pour NYC en 2015 afin d’aller me frotter à des studios de création dans le home design, faire la connaissance de nouveaux « bicycle men » ( haha ) et enfin, enfin tester de vrai bagel’s !

Comment as tu su que tu voulais te lancer dans la création? Je ne me suis jamais posé la question de me « lancer dans la création », depuis toute petite je n’ai eu de cesse de construire, fabriquer, assembler, tester, faire des choses de mes mains. Je n’étais pas faite pour de grandes études avec des matières bien cloisonnées, je me suis tout naturellement tournée vers des études artistiques. Dans ma vie perso ou pro, pour moi tout est lié; j’ai besoin que les choses se mélangent, s’inspirent, se partagent… J’aime et j’ai besoin de me renouveler sans cesse, de me lancer dans de nouveaux projets et faire de nouvelles rencontres. La création me pousse vraiment à me bouger et j’aime ça.

Parle nous des objets que tu crées. Tous mes projets naissent d’expérimentations et de recherches plastiques. En effet, je fais vivre mes idées au travers de réalisations telles que des échantillons, maquettes, prototypes… Je considère qu’il est important de rapidement visualiser une idée pour évaluer la qualité du produit. Souvent mes créations naissent de deux choses, de ce que j’ai à porté de main et de ce dont j’ai besoin… Tiens ?! 3 planches de lambris qui traine et mon mur est vide… ok! Réalisation du puzzle coloré. Autre exemple; il y à bientôt 1 an j’avais besoin d’une nouvelle lampe. Dans le commerce, rien ne me plaisait vraiment. Un petit croquis, deux trois recherches sur le net et le lendemain me voila en face d’une scie à onglet. Sans savoir me servir de cet engin mais très obstinée, et après quelques tests je suis parvenue à sortir un cube correct. Puis la lampe a évolué au fur et à mesure … ajout des fils, puis nouveau parti pris créatif… mais malheureusement pour le moment ce projet n’evolura pas. Il est techniquement trop compliqué. Actuellement, j’oscille en fait entre mes idées, et leur concrétisation en terme de production. Jusqu’à maintenant j’ai toujours créé pour le plaisir, par envie. Mais depuis peu je commence à communiquer sur mes créations textiles. Oui oui je me lance dans le business de carpette ! Je tisse des tapis, entièrement à la main, des pièces uniques et qui demandent beaucoup de temps et de persévérance. Mais quand je vois le résultat, ça me motive énormément. On m’a d’ailleurs invitée à une vente créative aux ateliers DRAFT, le dernier week-end de Novembre. J’y dévoilerai une collection capsule de tentures réalisées avec une technique de shibori ainsi que des tapis. J’ai vraiment hâte de pouvoir me confronter au regard des gens et à leurs commentaires. 

Quels artistes/designers t’inspirent? Je pourrais citer  » Philippe Starck « , « HAY » studio et …mais je crois que ce qui m’entoure m’inspire tout autant. L’architecture, la nature, mes voyages, mes rencontres … Mon entourage est très riche et beaucoup des choses qui font mon quotidien, m’enthousiasment et me motivent. Depuis quelques années il y à une forte augmentation des petits créateurs, je trouve ça très intéressant de pouvoir les découvrir et connaitre d’autres projets, d’autres mediums et surtout les personnes qui se cachent derrière tous ces projets.

L’objet le meuble dont tu rêves. La chose dont je rêve est tout simplement un loft dans lequel tout est à faire ( avec un extérieur si possible – on ne se refuse rien ) Être libre de créer ses propres surfaces puis penser tout ce que j’aimerais y mettre, et enfin tout aménager comme je l’entend.

Une adresse design à conseiller? Je n’achète pas énormément d’objets dans une boutique en particulier. Je suis plus du genre à m’inspirer et à essayer de fabriquer ce dont j’ai besoin. Sinon, arpenter les rues les jours de passage des encombrants est une parfaite adresse. On peut avoir de belles surprises… il m’est arrivé de voir une chaises Eames dont l’assise était cassée mais le piétement en parfait état… quatre coups de visseuse et le tour est joué. Ou un magnifique bahut chinois qu’on peux voir dans n’importe quelle boutique de design. Bien entendu, il ne faut pas avoir peur de retrousser ses manches ! Après l’effort vous trouverez beaucoup de satisfaction à avoir réinventé votre meuble et il aura déjà une petite histoire..

Comment as tu imaginé ton intérieur? Quels sont tes goûts en matière de décoration? Mon intérieur ressemble plus à un atelier qu’à un appart de fille ! Dans tous les coins, on trouve des ébauches de projets, des prototypes, des boards d’inspirations, des caisses de fils … J’ai même improvisé un établi avec divers outils sur mon balcon, la scie à onglet dans un studio Parisien étonné à chaque fois! (à noter que mes voisins ne m’aiment pas trop… ) Mais rassurez-vous à coté de ça ça reste un endroit très sympa et convivial. Un grand canapé blanc pour se faire discret au milieu du reste mais qui permet de recevoir mes amis. Une atmosphère arty …

Si tu devais donner un conseil déco? Pour moi il est très important de se sentir bien chez soi. Je pense vraiment que ce n’est pas le prix d’un objet qui lui donne son importance mais l’histoire qu’il nous raconte, ou ce qu’il dit de nous aux gens qui le voient. Avec peu de chose on peut obtenir un très beau résultat. Récupérer / chiner / détourner / créer … tout le monde est capable d’apporter un peu de lui à un intérieur.

Foncez découvrir son site ici, et pour les parisiennes, passez la voir au Christmas Store des ateliers Draft, le 30 Novembre, Paris 18.

xxx

M.

aurelie-andres-designer-textile-3

aurelie-andres-designer-textile-2

aurelie-andres-designer-textile-4

aurelie-andres-designer-textile-5

aurelie-andres-designer-textile-6


Photos: Aurélie Andrès

Follow my blog with Bloglovin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>